Le Nid de pierres finaliste au prix France-Québec

Paru en novembre dernier aux Éditions du Boréal, Le Nid de pierres poursuit sur sa lancée. On annonçait le 16 mars, au Salon du livre de Paris, que le roman de Tristan Malavoy figure parmi les trois titres finalistes du prestigieux Prix littéraire France-Québec, aux côtés de La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette et de Les maisons de Fanny Britt. Le Prix France-Québec 2016 sera décerné en octobre prochain. Boréal vient par ailleurs d’annoncer la réimpression du Nid de pierres, qui continue de gagner les cœurs. De belles nouvelles qui s’ajoutent à une réception critique enthousiaste…

« Trou de boue maléfique, disparitions, légendes abénaquises et romance actuelle se répondent intelligemment dans ce livre écrit avec élégance, poétique et concentré. »
— Josée Lapointe, La Presse

« L’écriture est fine, élégante. Teintée de contrastes. Les images sont fortes, obsédantes. Une forme d’envoûtement opère dans Le Nid de pierres. »
— Danielle Laurin, Le Devoir

« Mon coup de cœur de la saison, mon chouchou. C’est tellement bon, mystérieux, étrange. J’ai adoré ce livre. »
— Catherine Lachaussée, ICI Radio-Canada Première

« Une langue magnifique. J’ai dévoré ce livre. Il a une très belle écriture. »
— Pauline Marois, Télé-Québec, Club de lecture Bazzo.TV

« Si le suspense est au rendez-vous jusqu’à la fin, la poésie est tout aussi présente, insufflée à l’intrigue avec une fluidité, une limpidité remarquables. Un premier roman parfaitement réussi ! »
— Chrystine Brouillet, TVA, Salut Bonjour Weekend

« Guidé par une écriture somptueuse et organique, ce récit est celui du passé qui revient tous nous hanter, parfois à jamais. »
— Victor Caron-Veilleux, Les Libraires

« J’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce livre. »
— Marie-Pierre Roy-Carbonneau, ICI Radio-Canada Première, C’est pas trop tôt en Estrie

« [Soulignons] la tournure si belle des phrases, la création d’une ambiance à la fois enveloppante et surnaturelle, la mécanique littéraire impeccable du récit. »
— Natalia Wysocka, Journal Métro

« Malavoy a un talent indéniable de conteur, il sait capturer le lecteur dans ses filets grâce à son écriture ronde, chaleureuse. On ne peut s’empêcher de tourner les pages de ce livre. »
— Cyril Schreiber, CHYZ 94,3, Chéri(e) j’arrive !

« J’ai aimé le thème des blessures, des souvenirs d’enfance. Les choses qui nous collent à la peau et avec lesquelles on grandit. Il nous amène là de façon extraordinaire. »
— Thérèse Parisien, Télé-Québec, Club de lecture Bazzo.TV

« Parsemé le légendes abénaquises, le récit est envoûtant et fabuleusement bien écrit. »
— Julie Roy, Coup de pouce

« Tristan Malavoy n’hésite pas à se risquer sur le terrain magique du chamanisme et sur celui, encore plus occulte, de la psychologie masculine, des relations entre hommes, des rivalités fraternelles. Avec ses incantations de sorcier, il transforme ce Nid de pierres en un important rite de passage, où les esprits de la terre aident les vivants à traverser les épreuves aventureuses de la maturité et à faire, petit à petit, leur nid. »
— Martine Desjardins, L’actualité

« J’ai adhéré à son histoire. J’ai aimé la cartographie des lieux de son imaginaire. Il y a un peu de réalisme magique là-dedans. »
— Pascale Navarro, Télé-Québec, Club de lecture Bazzo.TV

« Un polar poétique et mystérieux, qui se lit d’une traite. »
— Anik Moulin, ICI Radio-Canada, Le Téléjournal Estrie