Le Nid de pierres : un premier roman pour Tristan Malavoy

C’est un automne littéraire pour Tristan Malavoy. L’auteur et musicien fait paraître, le 3 novembre, un premier roman intitulé Le Nid de pierres, dans lequel il revisite son village natal, Saint-Denis-de-Brompton, signant un texte qui oscille entre le thriller, l’hommage aux imaginaires autochtones et la réflexion sur les sources de l’écriture. 

Voici un extrait de la présentation qu’en fait Boréal, son éditeur :

« Envoûtant, Le Nid de pierres mêle les voix du passé et du présent. Traversé par des légendes abénaquises d’une sombre beauté, il évoque de façon magistrale tout ce qui se trame sous la surface, traçant une poignante évocation des mystères – la vie, la mort, l’amour, le temps – qui forment les ultimes frontières de notre présence sur Terre. »

Tristan Malavoy sera très présent en librairie ces prochains mois puisqu’on trouve aussi son nom parmi les participants du collectif La disparition de Michel O’Toole (Éd. XYZ, coll. « Quai no 5 »), qu’il a piloté et qui regroupe aussi des nouvelles de Deni Béchard, Daniel Bélanger, Chrystine Brouillet, Mathieu Laliberté, Perrine Leblanc, Stéphanie Pelletier et Patrick Senécal.